projet_estim_ecole-de-la-mediation_association-traces

ESTIM – École de la médiation

Égalité d’accès aux Sciences, aux Technologies, à l’Innovation et au Multimédia

projet_estim_ecole-de-la-mediation_association-traces

Le projet

L’École de la médiation est l’un des 3 volets du projet ESTIM (Égalité d’accès aux Sciences, aux Technologies, à l’Innovation et au Multimédia), soumis au grand emprunt en 2011. Il a pour objectif principal de mettre en place des formations continues « métiers » adaptées aux besoins des médiateurs et animateurs scientifiques en postes.

7 partenaires, experts du champ de la culture scientifique et technique se sont unis pour le réaliser. Ensemble, ils conçoivent des modules de formation continue sur des thématiques variées et pertinentes pour la pratique contemporaine de la médiation scientifique dans les Centres de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI), les musées, les associations, les clubs de loisirs scientifiques et les bibliothèques, ainsi que pour les journalistes scientifiques et les chercheurs.

Les objectifs

  • D’une manière générale : professionnaliser la transmission des savoirs scientifiques et techniques
  • Élaborer un référentiel métier autour des pratiques de médiation scientifique : interaction avec les publics, conception d’outils et déroulés pédagogiques, gestion de projet, organisation d’événements…
  • Équiper 2 salles à Paris (à l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes et à Universcience)
  • À travers le pôle « conception » : concevoir des modules de formations et réaliser les supports pédagogiques associés
  • À travers le pôle « formation » : organiser des formations en mode « test » et former de futurs formateurs
  • À travers le pôle « observatoire » : étudier les attentes et besoins des médiateurs, recenser les études existantes, organiser une veille sur les bonnes pratiques

Les méthodes

Après avoir défini ensemble une série de thématiques pertinentes, les partenaires élaborent ensemble, sous l’égide de l’un d’entre eux, les contenus des modules de formation correspondants. Ces derniers sont alors testés en situation réelle auprès de médiateurs scientifiques, sous le regard d’un organisme de formation professionnelle qui en effectue une évaluation. Des livrets du formateur sont élaborés, partagés et commentés. En parallèle, les salles sont équipées en fonction de l’apparition des besoins de formation, eux-mêmes guidés par les résultats de la veille documentaire.