Logo Rayon science v-traces
projet_les-ateliers-de-creativite-technique_association-traces
RS1
RS2
RS3
RS4

Rayon Science

La science en bas de chez vous

Logo Rayon science v-traces

Le projet

De juillet à septembre 2018, "Rayon Science" s’est installé en plein cœur du quartier Ménilmontant dans une boutique vide du 20e arrondissement, mis à la disposition de l’association TRACES par le GIE Commerces de Paris en lien avec la Mairie de Paris. Ce centre de science éphémère a accueilli en moins de trois mois des centaines de personnes curieuses, de tout âge, qui ont pu rencontrer le monde de la science et de la technologie en s’amusant, en tâtonnant et en construisant. Ludiques, collaboratifs, créatifs, riches en contenu éducatif, les ateliers proposés ont permis une participation naturelle et directe, porteuse d’enthousiasme et d’optimisme. Suite au succès de cette première édition du projet, "Rayon Science" a pour vocation de s’installer dans un nouveau lieu en 2019.

Les objectifs

La force du projet est de mener, à travers la motivation et l’envie d’agir des habitant·e·s, une action d’éducation et de diffusion de la culture scientifique. Grâce à "Rayon Science", l’association TRACES offre aux jeunes (et moins jeunes !) un programme de médiation innovante et leur fait profiter de son lien privilégié avec la recherche par l’implication directe de chercheur·e·s d’écoles et universités parisiennes (ESPCI Paris, PSL).
L’ambition de "Rayon Science" est de bâtir les fondations d’un projet à plus grande échelle, qui puisse doter plusieurs quartiers de Paris d’actions du même type.

Les méthodes

"Rayon Science" fait partie d’une tendance en plein essor à l’échelle européenne et s’inspire de projets pilotes que nous étudions depuis plusieurs années, et avec certains desquels nous sommes en contact direct (par exemple : "Wissens°Raum" : Autriche ; "Ignite!", "The heart and lung repair", "Timeless shop" : Royaume-Uni).
Ce projet permet d’expérimenter une action de culture scientifique dans un lieu inhabituel et de proximité afin de favoriser l’engagement des publics traditionnellement éloignés de la science et des activités culturelles. Complémentaire des offres des centres de science traditionnels et des actions hors les murs mais ponctuelles (par exemple, "bus de science"), cette approche permet d’effacer certaines barrières sociales en se rapprochant des lieux fréquentés par le public et en s’insérant plus durablement sur le territoire.