“Tout” est chimique ?

Article

Éditeur

L’actualité chimique - n°320-321

Mai 2008

Dans deux de nos chroniques précédentes, nous nous amusions à analyser l’usage que se font du mot "chimique"… les non-chimistes. Mais qu’en est-il des chimistes ? Bien sûr, le chimique, c’est leur rayon ! D’ailleurs, ne cherchez pas, "tout" est chimique… L’air que vous respirez, le goût de votre café, votre peau, votre organisme tout entier… Tout ! Tout ? Avant de s’interroger comme il se doit sur cette "évidence", commençons tout de même par remarquer avec le didacticien de la chimie Roger Barlet, que les termes chimie et chimiste ne souffrent pas, dans la perception courante de cette discipline, des mêmes a priori que leur cousin "chimique". Il écrit notamment : "Le terme chimie évoque une science positive, créatrice de produits, omniprésente, utile et réparatrice, qui possède un champ scientifique, une pratique et un langage" et "Le terme chimiste évoque une profession honorable et intéressante".