Comment enseigner la musique de la chimie ?

Article

Éditeur

Pour La Science - n° 351

Janvier 2007

Est-il une activité humaine plus paradoxale que la chimie ? Sa puissance créatrice fascine, autant qu’inquiète le devenir de ses productions. Elle nous livre les médicaments les plus performants, les matériaux les plus étonnants, mais est également employée pour élaborer armes chimiques, drogues et produits dopants. En Occident, ses industries sont aujourd’hui moins polluantes que les transports et les chauffages individuels, mais le souvenir de catastrophes telles que celles de Bhopal ou, plus près de nous, AZF continuent à faire peser sur elle un mélange de peurs et de défiances. Ses applications dans le domaine de l’agriculture ont permis aux pays occidentaux d’oublier la crainte des pénuries alimentaires, mais on s’inquiète aujourd’hui à juste titre de la présence d’engrais et de résidus de pesticides dans les sols et les nappes phréatiques.

Cet article est également paru dans la revue mexicaine Educación Química.