Communication de la chimie “Comment je suis devenu chimiste…”

Article

Éditeur

L’actualité chimique - n°322

Juillet 2008

Dans deux publications récentes, nous montrions que si la chimie ludique et spectaculaire était très certainement utile pour sensibiliser les plus jeunes à l'attrait de notre discipline, elle était tout aussi sûrement inutile, voire trompeuse, pour susciter chez eux de véritables vocations. Con seulement parce qu'elle est insuffisante pour faire oublier la pénibilité des apprentissages fondamentaux (que nous comparions alors à l'acquisition du solfège), mais aussi et surtout parce qu!elle n!aborde pas la réflexion fondamentale sur la place et la responsabilité sociale de la chimie, pas plus qu!elle ne s'adresse à ce que nous nommions la "dynamique personnelle" de l'étudiant.