Communication de la chimie “Parfait petit chimiste recherche… produits chimiques”

Article

Éditeur

L’actualité chimique - n°316

Février 2008

Décembre 2007. Une société de vente en ligne de produits culturels et de loisirs créatifs commercialise pour Noël, dans sa rubrique Espace Jeunesse, un nouveau kit expérimental : un coffret chimie permettant de réaliser pas moins de 120 expériences. Destiné aux plus de huit ans, il respecte en outre la sécurité des jeunes utilisateurs : il est garanti sans danger car… sans produits chimiques.
En peu de temps, notre communauté prend connaissance de "l’affaire". Dès lors, on ne compte plus les messages scandalisés, les commentaires goguenards, les haussements d’épaules et les yeux levés au ciel. "Faut-il être stupide pour imaginer possible de faire de la chimie sans produits chimiques…" Essayons toutefois d’analyser l’anecdote en imaginant, pour une fois, que les concepteurs du coffret, pour ne pas être chimistes, ne sont peut-être pas pour autant des imbéciles heureux. Si l’expression est comique, qu’ont-ils toutefois réellement voulu dire et par quoi auraient ils pu la remplacer ?