La controverse des horloges biologiques

Article

Éditeur

La Recherche

Mars 2002

Le "jet-lag", ce décalage horaire perturbateur subi lors de voyages aériens, constitue une manifestation aujourd'hui banale de l'existence d'une horloge biologique interne. Si l'on pressent l'utilité d'un système autonome de mesure du temps chez la majorité des êtres vivants, de nombreux biologistes ne lui ont pourtant accordé, pendant de longues décennies, qu'un statut de fantôme.