La musique de la chimie “du solfège à la mélomanie”

Article

Éditeur

Bulletin de l'Union des physiciens n° 890

Janvier 2007

Quel enfant ne rêve pas de la mallette du petit chimiste ou de la visite dans sa classe d’un vrai chimiste ? Qui ne s’est pas un jour risqué à mélanger produits alimentaires ou ménagers pour les voir se transformer, avec parfois même le secret espoir de les voir "exploser" (cf. figure 1) ? Chez ces enfants, à ces envies et attitudes, une seule origine, aussi innée que spontanée : "faire des expériences"… jouer avec la matière et comprendre comment elle se comporte.

Aucun a priori négatif non plus chez les plus jeunes quant à l’image de la discipline : qui prend la peine d’interroger les enfants et les adolescents se rend vite compte que même s’ils associent parfois les termes "chimie" et "pollution", se faisant ainsi le relais des discussions familiales et des médias, ils sont parfaitement conscients de l’utilité de la chimie pour fabriquer, par exemple, produits ménagers et médicaments.