L’art écologique : une forme de médiation des sciences de la conservation ?

Article

Auteur

Éditeur

Natures Sciences Sociétés vol. 20 n° 4

Octobre 2012

L’art, outil de médiation pour la science, est un nouveau fait auquel peu de recherches se sont intéressées. L’objectif de ce travail est de confronter deux courants issus du nouveau paradigme écologique que sont les sciences de la conservation et le mouvement d’art écologique. Si, d’un côté, l’écologie  s’inscrit de plus en plus dans une démarche interdisciplinaire afin de concilier activités humaines et préservation de la nature, les créations des artistes écologiques synthétisent de leur côté les représentations, les pratiques sociales et les dimensions biologiques ou physiques d’un milieu. Il peut être utile de faire le point sur ces démarches.