L’homogénéisation biotique : une réponse aux changements globaux

Article

Auteur

Éditeur

Société française d'écologie

Mai 2011

L’altération des écosystèmes par les activités humaines et la dispersion assistée à grande échelle d’espèces exotiques ont influencé et bouleversé la distribution des espèces. Ces quinze dernières années, de nombreuses études ont révélé un déclin prononcé des espèces animales et végétales spécialistes que ce soit dans des écosystèmes terrestres ou marins. C’est en voulant comprendre pourquoi certaines espèces présentent un plus grand risque de s’éteindre, objet d’étude de la biologie de la conservation, que ces études ont convergé en montrant que le fort degré de spécialisation des espèces augmentait le risque de déclin des populations.