Peut-on prendre un “coup de soleil” derrière une vitre ?

Article

Éditeur

La Recherche

Janvier 2004

Les "coups de soleil" sont des brûlures provoquées par une surexposition aux rayons ultraviolets (UV). Parmi ces derniers, on distingue les UV-A, dont la longueur d’onde est comprise entre 320 et 400 nanomètres, et les UV-B, entre 290 et 320 nanomètres. Les UV-B étant plus énergétiques que les UV-A, ils sont les principaux responsables des brûlures dues au soleil. Cependant, à fortes doses, les UV-A provoquent, eux aussi, des coups de soleil. Alors, les vitres sont-elles transparentes aux UV? Tout dépend de leur nature. Car si toutes sont transparentes à la lumière visible et majoritairement constituées de silice, il en existe néanmoins une grande diversité, avec de multiples adjuvants incorporés à des proportions variées: oxyde de plomb pour une transparence cristalline, de sodium pour abaisser le point de fusion et en faciliter le moulage, de calcium pour réduire la solubilité dans l’eau, de bore pour diminuer...