Recréer la vie ? Effets d’osmose…

Article

Auteurs

Éditeur

L’actualité chimique - n°344

Septembre 2010

Parmi les grands défis lancés à la science au XXe siècle, celui d’"expliquer la vie" a tenu en haleine des générations de chercheurs issus de toutes les disciplines. En inventant la "biologie synthétique", Stéphane Leduc (1853-1939), nommé professeur à l’École de médecine de Nantes en 1883, pensait y être parvenu. Un siècle plus tard, sous le regard et la technique de notre photographe, nous avons reproduit ses expériences historiques et tenté de révéler à nouveau toute la splendeur des formes et des couleurs que sa théorie lui avait permis d’engendrer. Le propre des sciences expérimentales est d’observer le monde, d’agir sur lui pour l’interroger et étendre le champ des observations possibles puis, conjointement, de le modéliser pour l’expliciter. Mais pour les physiciens, les chimistes et les biologistes, expliciter l’univers, la matière et la vie, c’est surtout essayer de les comprendre pour pouvoir ensuite les utiliser, les contrôler, les reproduire, voire les recréer.