Un apport de la philosophie des sciences et des sciences cognitives à la médiation scientifique

Article

Le développement de la connaissance scientifique passe non seulement par l’observation et la description des phénomènes, mais aussi et surtout par leur rationalisation à travers des "théories" constituées de "modèles", représentations idéalisées du monde fondées sur des "concepts", eux mêmes articulés par des "lois" plus ou moins mathématisées. Or un des problèmes fondamentaux de la vulgarisation de notions scientifiques complexes tient au fait que les scientifiques qui partagent leurs savoirs ne prennent souvent pas conscience de l’importance de dissocier l’approche descriptive et qualitative des comportements de la nature, des modèles, concepts et lois qui les explicitent.