projet_isoloir_association-traces
projet_l-isoloir_association-traces_2

Isoloir

projet_isoloir_association-traces

Le projet

L’Isoloir est un dispositif participatif innovant, de type serious game qui peut être développé sous forme de plateforme en ligne ou d’installation. La démarche de création se nourrit d’un panel d’experts particulièrement riche (Tralalère, Inria, ESPGG, Atomes Crochus et Traces). Lancé autour de la question de la citoyenneté numérique, il pourra par la suite accueillir différentes thématiques. L’Isoloir / Citoyenneté numérique a pour principal objectif de favoriser la prise de conscience et l’action citoyenne en proposant aux jeunes de 14 à 18 ans, dans un environnement ludique, de faire l’expérience de l’action citoyenne sous différentes formes et de se positionner sur les grands enjeux de société… pour changer le monde ensemble. Ce projet permet également de présenter sur la place publique les opinions des jeunes sur les grands débats autour du numérique. Dispositif pérenne, l’Isoloir porte à la connaissance du monde politique et de la société civile les votes et opinions de ses joueurs.

Vous souhaitez accueillir l’Isoloir dans vos locaux ? Contactez-nous !

Les objectifs

  • S’adresser aux jeunes lycéens qui n’ont pas encore le droit de vote mais sont en passe de l’acquérir
  • Entraîner les jeunes dans une réflexion plus politique au sens noble, c’est‐à‐dire les intéresser à la vie de la Cité
  • Réfléchir à des mécaniques participatives à la fois motivantes et qui font sens par rapport à l’idée que l’on veut défendre
  • Faire renaître l’intérêt des jeunes au débat politique
  • Faire adopter ses outils innovants par les réseaux éducatifs en l’intégrant dans un déroulé pédagogique

Les méthodes

Le dispositif est basé sur un mécanisme de vote évolutif permettant au "joueur-citoyen" de revoir ses positions au fil d’un parcours réflexif. Le joueur est ainsi invité successivement à émettre, sur des propositions concernant de grands débats de société : un premier vote d’opinion basé sur son vécu, ses convictions mais aussi parfois ses apriori. Un deuxième vote informé, qui repose sur la consultation de documents proposés au sein du jeu. Et enfin un vote motivé, qui prend en compte les arguments apportés par les autres joueurs qui s’intéressent à cette question.
À l’issue de ce cheminement, le participant peut également soumettre une nouvelle proposition à l’ensemble des joueurs. Le dispositif favorise une démarche collective en permettant au joueur, à certains niveaux, de visualiser sa participation et son impact sur le débat.