projet_manifeste-revoluscience_association-traces

Manifeste Révoluscience

projet_manifeste-revoluscience_association-traces

Le projet

Le "Manifeste pour une médiation scientifique émancipatrice, autocritique et responsable" a été lancé en 2008 par un collectif intitulé Revoluscience et rassemblant le groupe Traces et les associations Paris Montagne et Les Atomes Crochus. Publié progressivement en ligne à l’été 2010, il a été soutenu par 212 personnes, dont une vingtaine a contribué à son évolution à travers des commentaires et des propositions de modifications. La réflexion de plus d’une année nécessaire à son élaboration a également permis la publication d’un ouvrage portant sur les idées reçues sur la science et les scientifiques. En 2013, un projet de réécriture a vu le jour, qui consiste en la fusion du texte du manifeste avec d’autres manifestes publiés depuis cette période, et portant tous sur une certaine vision de la "médiation scientifique".

Les objectifs

Faire évoluer les postures traditionnelles et les pratiques de communication publique de la science dans :

  • Les objectifs qu’elle se fixe
  • Les pratiques qu’elle développe
  • Les rapports aux publics qu’elle expérimente
  • L’image et les descriptions de la science qu’elle propose
  • Le rapport à la nature et au progrès qu’elle induit
  • La recherche de réflexivité et de responsabilité des médiateurs scientifiques.

Les méthodes

Rédigé en commun durant une vingtaine de séances de travail, le texte militant du manifeste a ensuite été soumis à la critique via un site web collaboratif. Aujourd’hui, les réflexions sur la médiation scientifique ayant largement évolué, nous considérons qu’il est devenu plus constructif de promouvoir certaines actions de médiation scientifique existantes plutôt que d’en revendiquer l’émergence. C’est l’objet de notre actuel projet éditorial.